Le spécisme est aux animaux ce que le nazisme est aux humains

spécisme nazisme mv

Cette phrase est évidemment très dure et peut faire l’effet d’un choc pour ceux qui n’ont pas approfondi le sujet. Laissez-moi vous montrer en quoi elle me semble sérieuse quoique provocatrice.

Premièrement, il ne s’agit pas de comparer les humains aux autres animaux, chaque espèce est différente. Il s’agit de dire que ce que les victimes du nazisme ont subi, les victimes du spécisme le subissent (dans les faits), il s’agit de comparer deux méthodes et pas des victimes entre elles pour voir qui est « plus victime que l’autre ».

Deuxièmement, pour étayer cette affirmation, je ferai un tableau comparatif quant aux faits, au système mis en place et au vécu des victimes des deux discriminations citées, le spécisme et le nazisme.

tableau nazisme spécisme 2

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et si vous voulez m’aider à la compléter, vos commentaires sont bienvenus. Je n’ai pas pointé les différences, qui existent bien évidemment (par exemple, les buts ne sont pas vraiment les mêmes) car j’ai seulement voulu montrer les similitudes pour avertir de la gravité de ces deux idéologies.

Je répète, donc, car je sais très bien que certains prendront (ou feront semblant de prendre) ces propos très mal : il ne s’agit pas de dire que le nazisme et le spécisme sont identiques mais de montrer que les victimes de ces idéologies de la mort ont été traitées de manière semblable à beaucoup d’égards, que du point de vue des victimes, du point de vue de leur vécu, les deux idéologies se valent car elles ont sur les victimes sensiblement les mêmes conséquences (torture, humiliation, violence, mort). Ainsi « Le spécisme est aux animaux ce que le nazisme est aux humains » veut dire que pour les animaux nonhumains le spécisme ressemble à ce qu’a ressemblé le nazisme pour les humains. Non pas que c’est la même chose, mais que le vécu matériel se ressemble. Je vais donner un exemple pour être sûr d’être clair pour tout le monde : si deux personnes différentes vous frappent avec un bâton de la même manière et avec la même intensité, vous avez mal de la même façon. Ça ne veut pas dire que les personnes sont identiques (donc, dans ma phrase, ça ne veut pas dire que les humains et les autres animaux sont identiques ni que le nazisme et le spécisme sont identiques) mais ça veut dire que la conséquence de leur action est identique pour vous. Ou bien si je dis « Android est aux smartphones ce que Windows est aux ordinateurs » (je prends intentionnellement un exemple léger) personne ne me dira « Eh ! Tu minimises l’importance des smartphones (ou des ordis), tu dévalorises les uns ou les autres ». Non, tout le monde comprendra que pour deux appareils différents et sans faire de hiérarchie entre eux, il y a deux systèmes d’exploitation différents mais qui ont sensiblement la même fonction. Il en est ainsi du nazisme et du spécisme dont les conséquences sont très semblables pour les victimes même si les victimes sont différentes et les idéologies qui les tuent différentes. Ainsi, l’idéologie qui a broyé des humains s’appelle nazisme, l’idéologie qui broie des animaux nonhumains s’appelle spécisme, le nazisme faisant subir aux humains à peu près ce que le spécisme fait subir aux animaux nonhumains et vice-versa, le spécisme fait subir aux animaux à peu près ce que le nazisme a fait subir aux humains. Chacune de ces deux idéologies est spécifique dans son champ d’action, dans son champ discriminatoire, mais elles ont des points communs, comme ceux que j’ai relevés plus haut.

Voilà, j’espère que c’est assez clair et que tout le monde comprendra bien que le nazisme c’est très grave mais aussi que le spécisme est très grave pour ses victimes, les animaux nonhumains.

Pour conclure, le véganisme est la seule philosophie morale qui interdit toutes les discriminations qu’elles s’adressent aux humains ou aux autres animaux. Le véganisme n’est ni raciste, ni sexiste, ni xénophobe, ni homophobe etc. Et il n’est pas non plus spéciste. Le nazisme et le spécisme sont deux idéologies violentes, discriminatoires, dominatrices, hiérarchiques, injustes. Les nazis sont tous spécistes même si les spécistes ne sont pas tous nazis. Le véganisme, lui, est un courant égalitaire et non-violent. Et avant de m’accuser de je ne sais quoi, n’oubliez pas, chers lecteurs, que ce sont les rescapés des camps qui ont peut-être les premiers fait le parallèle entre le nazisme et le spécisme (lien ici http://thomas.lepeltier.free.fr/cr/patterson-un-eternel-treblinka-abattoirs-camp-de-la-mort.html).

Alors je vous prie de bien comprendre cette phrase certes provocatrice mais qui n’a comme seul but que de dénoncer deux idéologies très graves et dangereuses pour les humains et les autres animaux. Et si on veut combattre ces idéologies meurtrières, la meilleure façon c’est de promouvoir et d’appliquer le véganisme.

Passe-temps de carniste

internet carniste tuer animaux

Bonne fête à toutes les mères

fête mères 1

South Park, « Le veau c’est rigolo »

Les enfants se soucient des animaux, ne les forçons pas à les manger.

Certes, la fin n’est pas super…

http://south-park-streaming.com/saison-6/episode-4/le-veau-c-est-rigolo

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 312 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :